Fbi Xerox met les voiles pour la Juris’Cup !

Juris'Cup Team 69La Juris’Cup est l’évènement sportif incontournable de cette année auquel Fbi Xerox participe en tant que partenaire du barreau de Lyon.

Chaque année, en septembre, se réunissent tous les professionnels du droit ainsi que leurs partenaires pour une régate géante de plus de 130 bateaux à Marseille.
Pour cette 24e édition, l’équipe du barreau de Lyon s’apprête alors à affréter les bateaux « Relayer » et « Exocet », ce vendredi 19 septembre,  pour trois jours le long de la côte.
A bord, les couleurs de Fbi Xerox seront représentées par Benoît Laurent, Jérôme Consti et Louis-Noël Hery. Ces derniers ont déjà réalisé une très belle performance l’année précédente et renouvellent ce challenge sportif, pour la deuxième fois,  toujours en cohésion avec l’équipe du barreau.

L’esprit d’équipe permettra-t’il une nouvelle performance pour la Juris’Cup 2014 ?

Leave a Comment (0) →

Pour Xerox, le papier se transforme en économies!

Dans les périodes d’austérité budgétaire ou d’instabilité économique, l’optimisation des processus d’affaires devrait faire partie des priorités des entreprises pour réduire les dépenses, notamment celles qui touchent le papier, affirme Ken Van Aelst, directeur principal et directeur général, Services Xerox à Montréal.

Selon les données de Xerox, la gestion documentaire,... (Photothèque Le Soleil)

Selon les données de Xerox, la gestion documentaire, de la création du document à son classement ou sa destruction en passant par l’impression, équivaut à 15 % des dépenses d’une entreprise. Une gestion rationnelle des ressources, des équipements et des processus permettrait des économies allant jusqu’à 30 %, estime M. Van Aelst.

«Nous aurons toujours besoin de technologies dans les processus d’affaires, avoue-t-il, mais il faut mettre en place des façons de faire efficaces limitant les pertes de temps et d’argent.»

Il donne l’exemple d’une banque canadienne qui a pu réduire la paperasse et le temps pour l’ouverture d’un compte et celui pour l’obtention d’un prêt. Le délai est passé de sept jours à deux jours en modifiant l’usage des papiers. La nouvelle méthode devenait un avantage compétitif.

«En plus de réduire le temps de réponse à la clientèle, confie-t-il, la banque diminuait les risques d’erreur en améliorant la sécurité et la confidentialité des informations. Il est possible d’arriver à d’excellents résultats dans d’autres domaines comme les procédures d’embauche ou l’inscription des étudiants dans un établissement d’enseignement.»

Il ajoute le cas l’Université McGill, de Montréal qui a entrepris «un exercice de rationalisation pour simplifier ses processus d’affaires, notamment dans le secteur de l’impression de documents. Elle a réussi à réduire de façon significative ses dépenses en réalisant des gains en productivité tout en diminuant son empreinte écologique.»

Après l’analyse des besoins, il fallait standardiser les processus d’impression pour les étudiants et l’administration avec des cartes d’identité. Tous peuvent lancer l’impression sur le campus ou à la maison. Lorsque la personne arrive à l’une des imprimantes du campus, en utilisant sa carte d’étudiant ou d’employé, elle aura accès aux demandes d’impression. L’étudiant recevra une facture à la fin du mois, alors que les impressions des professeurs et du personnel iront au compte de leur département.

«Il était plus facile pour l’université de gérer la facturation que les pièces de monnaie, ajoute M. Van Aelst. Et, lorsque la personne est devant l’imprimante, elle choisit souvent de ne pas tout imprimer. Ce choix a permis de diminuer considérablement le nombre d’impressions dans une année, tout en diminuant le nombre d’appareils d’impression.»

Source: http://www.lapresse.ca/

Leave a Comment (0) →

Xerox lance le centre mondial du jet d’encre !

Un parfum « corporate », à l’américaine, planait mercredi soir sur les locaux de l’entreprise Impika, spécialiste de l’impression à jet d’encre, rachetée en 2013 par Xerox. Ursula Burns, PDG du géant américain, a posé aux côtés des salariés de l’ex-PME aubagnaise, pour immortaliser le lancement du centre mondial du jet d’encre du groupe, désormais basé dans la cité de Pagnol, en marge d’une conférence très spécialisée sur cette technologie.

Ursula Burns, PDG de Xerox, est venue à Aubagne inaugurer le centre mondial du jet d'encre base aqueuse du groupe, aux côtés de Jeff Jacobson, et de Paul Morgavi, l'un des fondateurs d'Impika. PHOTO M.-C.B.

Ursula Burns, PDG de Xerox, est venue à Aubagne inaugurer le centre mondial du jet d’encre base aqueuse du groupe, aux côtés de Jeff Jacobson, et de Paul Morgavi, l’un des fondateurs d’Impika. PHOTO M.-C.B.

Fondée il y a 12 ans à peine par une poignée d’anciens de Gemplus qui ont mis à profit la technologie du jet d’encre sur carte à puce, Impika, désormais partie intégrante de Xerox, a créé une nouvelle salle de production, passant de 3 000 à 8 500 m², et embauche 35 personnes supplémentaires, pour atteindre les 95 salariés, déjà recrutés pour la moitié d’entre eux, qu’ils soient techniciens, ingénieurs en électronique, en chimie, en mécanique, en informatique…

« Je ne pouvais pas être ailleurs qu’ici », indiquait Ursula Burns, consacrée 9ème des 50 femmes les plus puissantes du monde en 2010 par le magazine Forbes, avant de couper le ruban symbolique. « C’est un marché très important, un segment de croissance », expliquait-elle encore au sujet du jet d’encre, cette technologie qui manquait à Xerox. « Nous avions commencé à faire de la recherche et du développement mais cela allait coûter beaucoup d’argent et prendre du temps, du coup nous avons préféré acheter Impika », indiquait Jeff Jacobson, président de Xerox graphic communications operations, qui a finalisé le rapprochement entre les deux entreprises.

« Cette acquisition a été un fantastique booster », analyse Paul Morgavi, désormais patron de Xerox jet d’encre dont les machines s’exportent aujourd’hui dans le monde entier, du continent américain à l’Australie en passant par la Russie. Mais c’est surtout un « contre exemple » de délocalisation que les deux hommes souhaitaient mettre en avant mercredi. Loin d’être vidée de sa substance en intégrant Xerox, la petite aubagnaise Impika est désormais consacrée comme un centre mondial de pointe dans la technologie du jet d’encre.

« L’objectif est de combiner le meilleur des deux compagnies, de mixer les deux cultures, nous avons même intégré de l’ingeniering Xerox sur des projets de développement », estiment les deux hommes dont le prochain défi sera de s’attaquer au marché de l’impression sur emballages, qu’Impika avait déjà exploré. La technologie du jet d’encre a encore de nombreux territoires à conquérir.

Source: La Provence

Leave a Comment (0) →

L’importance de la couleur dans l’impression !

La couleur!

Elle peut attirer, influencer et même augmenter la mémorisation. La couleur est un outil puissant pour toute entreprise. La façon dont vous présentez les idées de votre entreprise avec l’utilisation de la couleur dans les documents imprimés devient de plus en plus importante. Les études montrent que l’utilisation de la couleur dans vos documents est à la fois percutante et influente.

Regardons quelques-unes des conclusions d’une étude en ligne « Pourquoi votre patron doit vous permettre d’imprimer en couleur? » élaboré par Harris Interactive et commandé par Xerox.

Xerox-color-printing-business-behavior-and-effects-infographic-prv

Dans l’enquête, il a été constaté que :

  • 25 % des répondants impriment en utilisant la couleur pour améliorer la mémorisation.
  • 69 % des répondants ont déclaré qu’ils lisent, comprennent et retiennent bien mieux le message quand il est présenté sur un document couleur.
  • 21% des répondants impriment en couleur pour réduire le temps de recherche.
  • 76 % des répondants pensent qu’ils peuvent trouver l’information plus rapidement si le document est imprimé en couleur.

Ainsi ne serait-il pas logique d’ imprimer des documents en couleur afin que plus de personnes trouvent l’information en moins de temps ?

La recherche a montré que l’utilisation de la couleur dans les affaires peut considérablement améliorer la communication, la productivité et augmenter les ventes. La couleur devient de plus en plus abordable et est plus facile à contrôler, on constate également une utilisation croissante de la couleur dans les documents imprimés. Xerox propose de nombreuses imprimantes et imprimantes multifonctions qui permettent l’impression couleur et des outils existent pour fournir la meilleure couleur possible selon vos besoins.

Ne devriez-vous pas regarder de plus près l’utilisation de la couleur ?

Source: Xerox
 
Leave a Comment (3) →

La nouvelle imprimante noir et blanc accroît la productivité en environnement bureautique !

Dotée d’une vitesse d’impression de 62 ppm et de fonctionnalités avancées, la dernière imprimante répond aux besoins de productivité des groupes de travail et propose des performances fiables et exceptionnelles.

La nouvelle imprimante noir et blanc Xerox propose les caractéristiques suivantes :

  • Une vitesse de 62 ppm et une capacité papier pouvant atteindre 3 750 feuilles. 
  • Impression sur presque tous les supports, des transparents aux enveloppes en passant par le papier cartonné et les étiquettes.
  • Un module de finition de 500 feuilles, en option, permettant d’agrafer automatiquement jusqu’à 50 feuilles.
  • Une qualité d’image pouvant atteindre 1 200 x 1 200 ppp, pour une définition et une netteté exceptionnelles.
  • Une prise en charge native du protocole Apple Airprint, permettant d’imprimer depuis un périphérique compatible.
  • Une fonction d’impression sécurisée qui conserve les travaux confidentiels dans la file d’attente jusqu’à leur libération par leur propriétaire.
  • Un tambour conçu pour durer très longtemps, afin de limiter les remplacements et de réduire les déchets et les coûts.
  • Un cryptage de pointe du disque dur permettant d’assurer la pérennité des documents enregistrés dans la mémoire de l’imprimante.

Pour plus d’infos, contactez une de nos agences en Rhône-Alpes, Auvergne : contact

Source: Xerox

Leave a Comment (1) →

Nouvelle offre de services pour exploiter et protéger ce que les entreprises ont de plus précieux : l’information.

A l’ère de l’entreprise digitale, les collaborateurs responsables de l’information peuvent maîtriser leurs processus grâce à la bonne intégration du papier et de la donnée.

Le capital informationnel est devenu un véritable levier afin d’améliorer le chiffres d’affaires d’une entreprise. Les sociétés capables d’exploiter efficacement leurs données disposent d’un avantage concurrentiel certain. Conscient de cette réalité, Xerox a élaboré une méthodologie et de nouveaux outils pour aider les entreprises à évaluer, protéger et utiliser leurs informations à tout moment et en tout lieu. Cette offre n’entend pas uniquement réduire les coûts, mais également améliorer les relations clients et permettre le développement d’offres plus performantes et innovantes.

Les nouveaux services Xerox sont conçus pour :

  • Analyser la façon et les raisons pour lesquelles un document est imprimé et s’appuyer sur cette connaissance pour redéfinir les modalités d’accès à l’information.
  • Améliorer la sécurité de l’information sans bouleverser l’infrastructure IT.
  • Faciliter l’impression mobile et la rendre plus conviviale.
  • Évaluer, simplifier et améliorer les processus métiers quotidiens à haute composante documentaire à travers l’automatisation des workflows.

« Plus le capital informationnel d’une entreprise augmente, que ce soit sous forme papier ou électronique, plus il devient délicat de l’exploiter de manière optimale. Faute d’une gestion appropriée des informations, celles-ci sont vouées à être perdues en raison de l’hétérogénéité des formats et de la quantité de répertoires », considère Mike Feldman, président de l’organisation mondiale Large Enterprise Operations chez Xerox. « Notre stratégie en trois étapes, Evaluer et optimiser, Sécuriser et intégrer, et Automatiser et simplifier, continue d’évoluer avec ces offres. Ces nouveautés aident nos clients à gérer plus efficacement leurs contraintes en matière d’information, en particulier la sécurité et l’automatisation des workflows documentaires. »

Source: Xerox

Leave a Comment (0) →

Comment Xerox peut réussir le virage du numérique

Ce qui est magnifique dans le business, c’est de voir comment des firmes emblématiques arrivent à s’en sortir face à la concurrence d’Internet et à la révolution numérique en général. C’est le cas de la société Xerox.

Nous connaissons tous des firmes qui ont malheureusement raté ce virage et qui l’ont payé fortement soit en disparaissant, soit en devenant l’ombre d’elles-mêmes. Des marques comme Nokia ou Kodak en sont des preuves. C’est d’autant plus intéressant d’écouter la patronne américaine d’une firme aussi connue que Xerox.

Là encore, a priori, on pourrait se dire : « voilà une firme qui va souffrir, voire disparaître car avec l’explosion des emails, le secteur de l’impression n’a visiblement pas un grand avenir. » En fait, c’est plus compliqué qu’il n’y parait selon Ursula Burns, la PDG de Xerox qui a accordé une intéressante interview au journal français Les Echos. D’abord, elle est déjà consciente que son marché est en décroissance, ce qui est une bonne chose, car comme le disait mon professeur de mathématique, « un problème bien posé est un problème à moitié résolu ». Aujourd’hui encore, les impressions en noir et blanc représentent 60% du volume des pages imprimées, ce volume ira en décroissant partout dans le monde. Mais la patronne de Xerox précise aussitôt que si le noir et blanc décline, l’impression couleur, elle, se stabilise et va même progresser. Là encore, parce que les impressions en couleur servent à faire de la promotion, du packaging de grandes compagnes de communication. Bref, la couleur, c’est l’équivalent du haut de gamme pour Xerox, et là, il y a encore un avenir.

Et puis, l’autre façon de Xerox de gérer le déclin de l’impression du noir et blanc, Xerox gagne surtout sa vie grâce aux recharges, c’est de se développer dans les services. Xerox se positionne aujourd’hui sur certains services comme un concurrent de firmes comme IBM ou Tata Consulting. Xerox propose, par exemple, aux entreprises d’optimaliser certaines procédures afin de réduire le nombre d’impressions. Oui, c’est vrai, d’un côté Xerox gagne moins d’argent avec sa division historique, mais de l’autre côté, cette même firme facture des frais de consulting ce qu’elle ne faisait pas auparavant. Même topo avec certains opérateurs télécoms qui sont également des clients de Xerox. En effet, Xerox a racheté une entreprise européenne spécialisée dans les données personnelles et le service aux opérateurs télécoms.  Le but de ces opérateurs télécoms, c’est d’avoir le moins d’appels possibles, car les clients appellent toujours en cas de problème. Si les clients appellent moins, c’est que le service est donc meilleur. Grâce au rachat de cette société spécialisée dans l’utilisation de certaines données spécifiques, Xerox arrive à repérer les problèmes et à réduire le nombre d’appels vers les opérateurs télécoms.

Oui, au final, Xerox s’invente une nouvelle vie, et essaie de gérer la transition vers cette nouvelle vie. Au fond, une entreprise, c’est comme un être humain, elle voit le jour, elle grandit et elle est peut-être vouée un jour ou l’autre à disparaître sauf si cette firme se réinvente et trouve de nouveaux créneaux. C’est important de pouvoir réussir ce virage, car si la stratégie d’un patron rate, c’est autant de jobs qui sont en jeu.

Source: http://trends.levif.be/economie/ – rédigé par Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta
Leave a Comment (1) →

Xerox fait évoluer ses services d’impression gérée (MPS) vers l’analyse des documents et des flux de travaux

Xerox a annoncé le développement de nouveaux services destinés à compléter son offre en matière de MPS destinée aux grands comptes. Dans une économie de la connaissance, l’exploitation efficace des informations est un élément clé pour la compétitivité des organisations.

Partant de ce constat, Xerox a développé de nouveaux services destiné aux grandes entreprises pour évaluer, protéger et mieux exploiter leur information.

Plus concrètement, les services améliorés dévoilés par Xerox incluent :

– une nouvelle offre logicielle, la Xerox Secure Print Manager Suite’ permettant l’authentification, l’impression protégée, la comptabilisation des travaux avec refacturaction possible, ainsi que les règles d’impression et le routage des travaux et peut être installée sur des périphériques Xerox ou non Xerox.

– des services d’analyse de documents ‘Xerox Document Analytics Services’ qui permettent d’évaluer comment, où et pourquoi les documents sont utilisés. S’appuyant sur les données issues des travaux d’impression mais aussi sur des analyse des documents papier classé et non classé, ou encore des entretiens utilisateurs. Les résultats sont ensuite exploités pour permettre au client de numériser le contenu et capter l’information de façon à ce que les organisations ne remplacent pas une décharge papier par une décharge numérique.

– des services d’évaluation des flux de travaux ‘Xerox Workflow Assessment Services’ ont pour objectif de fournir au client des informations sur la façon dont les documents sont transmis au sein de son organisation, de façon à pouvoir initier des changements en faveur de processus plus efficaces.

Ces deux derniers services sont pour l’instant réservés aux grands comptes clients des ‘Xerox Enterprise Print Services’ aux États-Unis, au Canada et en Europe.

Source: Datamaster

Leave a Comment (1) →
Page 3 of 6 12345...»